Le Ciel au mois de Juin

Visibilité des Planètes

Mercure sera intéressante à observer la première quinzaine le soir à l’Ouest. Sa taille apparente augmente jusqu’à 10”. Puis elle se rapprochera du Soleil, donc difficile à observer

Vénus inobservable car aussi trop proche du Soleil. Il faudra attendre début juillet pour la revoir apparaître au lever du Soleil, à l’Est

Mars observable le matin à l’Est. Sa taille apparente va augmenter

Jupiter est parfaitement observable. Elle se lève vers les minuit le 15, mais elle se lèvera de plus en plus tôt après. Observer ses satellites, Io, Europe, Ganymède et Callisto

Saturne se lève aussi vers les minuit mais encore basse sur l’horizon Sud, il faut donc avoir un horizon dégagé

Uranus est inobservable car se lève encore pratiquement en même temps que le Soleil

Neptune se lève vers les 3 heures du matin à l’Est. Elle sera plus facile à observer en juillet

La Lune

On dit de la Lune qu’elle est menteuse et paresseuse…

Menteuse car quand elle s’apparente à un C elle Décroît et quand elle s’apparente à un D elle Croît

Paresseuse car elle se lève tous les jours plus tard, environ 45 minutes plus tard que la veille

Se situe à environ 380’000 km de la Terre

  • Pleine Lune : vendredi 5 juin
  • Dernier quartier : samedi 13 juin
  • Nouvelle Lune : dimanche 21 juin
  • Premier Quartier : dimanche 28 juin

Les événements du mois de juin

Jeudi 4 : Mercure en élongation Est maximale, le dernier moment pour la chercher à l’Ouest

L’élongation concerne les planètes inférieures, soit Mercure et Vénus. Quand l’angle Soleil planète est le plus grand, on parle d’élongation maximale, le moment propice à l’observation. Élongation Est = visible après le coucher du Soleil. Élongation Ouest = visible avant le lever du Soleil

Mardi 9 : Pour les lève-tôt, vers 5 heures, la Lune rend visite à Jupiter et Saturne dans le Sagittaire

Jeudi 11 : Neptune en quadrature Ouest, sur le chemin de l’opposition, début de bonnes conditions pour l’observer

En quadrature la planète forme un angle de 90°

Samedi 20 : Solstice d’été. La plus courte nuit de l’année, donc la plus longue journée

Au solstice d’été, la Terre est au plus loin du Soleil. La distance au Soleil n’influe pas sur la chaleur sur Terre !

En été le Soleil chauffe une petite surface sur Terre donc plus de chaleur au mètre carré. En hiver cette même énergie chauffe une surface 3x plus grande

Dimanche 21 : Eclipse annulaire de Soleil. Difficile de l’observer en ces temps car il faudrait aller du côté de l’Arabie Saoudite, l’Inde, Népal ou le Tibet…

Jeudi 25 : On ne verra plus Vénus suivre le Soleil le soir, car elle va apparaître le matin en précédant le Soleil

Samedi 27 : Maximum de l’essaim d’étoiles filantes des Bootides (constellation du Bouvier). Poussières laissées par la comète 7/Pons-Winneke qui orbite autour du Soleil en 6,4 années. Voir la rubrique du mois de mai “C’est quoi une étoile filante ?

1 thought on “Le Ciel au mois de Juin

Comments are closed.